Désertification des campagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désertification des campagnes

Message par FOURNIE le Mer 1 Juil - 10:40

Les campagnes sont à la fois ressources, paysages – cadre de vie , nature. D’autres relations villes-campagnes se dessinent, avec de nouvelles mobilités, et d’éventuelles créations d’emplois. Mais la diversité des attentes et des usages peut être source de confrontation. L’articulation et la complémentarité supposent de clarifier les choix dans l’action publique.
Qu'en pensez vous ?

FOURNIE

Messages : 17
Date d'inscription : 05/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désertification des campagnes

Message par sdh1978 le Mer 1 Juil - 12:59

Le concept de "désertification des campagnes" date de la révolution industrielle. Il est apparu à la fin du XIXè, début du XXè siècle au moment où les populations ont commencé à découvrir la technologie.
Naguère, le travail aux champs étaient le seul moyen de subsistance, de nos jours, avec les progrès technologiques il est devenu impérieux de vivre près d'une grande ville.

L'ONU en 1982 a proclamé une charte mondiale de la nature qui vise la restauration des milieux naturels à hauteur de leurs potentialités écologiques, puis a promulgué le 17 juin de chaque année journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse.

Selon l'ONU, la désertification est « le plus grand défi environnemental de notre époque ».

Créé en septembre 1997, le Comité Scientifique Français de la Désertification (CSFD) répond à une double préoccupation des ministères français chargés de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification :
Mobiliser la communauté scientifique française compétente en matière de désertification, de dégradation des terres et de développement des régions arides, semi-arides et sub-humides afin de produire des connaissances et de servir de guide et de conseil aux décideurs politiques et aux acteurs de la lutte.
Renforcer le positionnement de cette communauté dans le contexte international.
Contribuer à la diffusion et à la valorisation des connaissances scientifiques.

Créé en 2001, le Groupe Travail Désertification (GTD) est une plateforme française d’acteurs mobilisés dans le domaine de la lutte contre la désertification (LCD). Il regroupe des ONG, des scientifiques et des collectivités locales. Le GTD répond aux objectifs suivants en France et dans le monde :
Mobiliser les acteurs impliqués dans la LCD et développer une concertation au niveau national et international.
Mutualiser, capitaliser et communiquer les savoirs.
Renforcer les capacités des acteurs et des institutions.

Créé en 2010, le Réseau Désertification Sahel (ReSaD), est une initiative Nord-Sud contre la dégradation des terres, pour la sauvegarde des patrimoines nourriciers et l’amélioration des conditions de vie des populations au Sahel. Le ReSaD est un réseau de plateformes d’associations basées au Burkina-Faso, au Mali, au Niger et en France. Ces quatre réseaux nationaux se mobilisent pour les populations des zones arides :
Comité National de Coordination des collectifs d'ONG en lutte contre la désertification (CNCOD) au Niger,
Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG) au Burkina-Faso,
Groupe de Coordination des Zones Arides (GCOZA) au Mali,
Groupe de Travail Désertification (GTD) en France.

L'action publique dans la gestion et le financement des services urbains dans les territoires à forts enjeux.
- Loi de modernisation de l’action publique et d’affimration des métropoles (MAPAM)
Difficultés à saisir le mode de gouvernance et le jeu d’acteurs
La nouvelle gestion publique ou le "new public management"
- Limiter au maximum les dépenses
- Recherche de résultats
- « cercle vicieux bureaucratique »
- Usagers envisagés comme des clients

Le rôle de l’UE pousse à la libéralisation des services publics

Le bilan plutôt négatif de la libéralisation des services publics dans le domaine du transport ferroviaire

"Alors que le nombre d’élèves augmente, l’inspecteur d’Académie veut supprimer des classes (…). Après les perceptions de la Poste, c’est au tour de l’école. L’État accélère le déménagement des territoires ruraux" René Bret, président de l'association des maires ruraux de France, 2005.

Les services publics sont confrontés à des mutations économiques, sociales & institutionnelles
Pour y faire face, les pouvoirs publics voient en l’adaptation et la modernisation des services publics la seule et unique solution pour qu’ils perdurent.

La politique de la ville constitue une rupture avec l’égalitarisme républicain car ce sont des petits gens qui ont fait beaucoup d’efforts, sont peu aidés, et se retrouvent dans des communes rurales sans services parascolaires, avec peu d’équipements collectifs, et qui prennent leur voiture pour tout.
avatar
sdh1978
Admin

Messages : 11
Date d'inscription : 04/06/2015
Age : 39
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum